Riche Idée

Allocations familiales : un témoignage d’une mère de quatre enfants

LeFigaro nous propose un témoignage d’une famille de 4 enfants vivant à Paris sur la division de 2 des allocations familiales à partir de mi-2015.
Allocations familiales : le témoignage choc d’une mère de quatre enfants.

Bon je ne comprends pas vraiment ce témoignage malgré que son budget soit bien gérer avec 7000€/mois comment n’ont-ils pas pris en main leur patrimoine pour générer des revenus passifs (dividendes, immobilier, …) car maintenant avec 4 enfants cela est plus difficile de mettre de l’argent de côté.
Voici quelques témoignages dans les commentaires de l’article :

Les enfants ont tous des vêtements neufs chaque année ! Les vêtements des aînés ne servent pas aux cadets ? Ils sont jetés peut-être … Dans ces conditions, je comprends que les fins de mois soient difficiles.

Avant elle mettait 500 € par mois de côté donc les allocs de 460 € ne lui servaient pas à l’aider à vivre mais à épargner.

2700€ de remboursement d’emprunt pour 7000€ nets soit un taux d’endettement de 38%! Tout est dit…
Après ne jamais oublier que les alloc disparaissent avec l’âge des enfants.

Ma pauvre petite dame, … Avec mon épouse, nous gagnions environ 2000€ net à deux (avec Bac 5 et Bac 4, mais c’est un autre débat). Et pour ce salaire mirobolant, nous payons cette année presque 1400€ d’impôts sur le revenus (car nous n’avons pas d’enfant). Nous n’avons droit à aucune aide (rsa activité, allocations, réduction diverses, etc…). Bref, quand je lis que vous payez 200€ d’impôts sur le revenus avec plus de 7000€ de revenus, j’ai bien l’impression d’être le dindon de la farce, qui paie pour l’éducation, la crèche, les loisirs et les allocs de votre petite famille à votre place… Je ne trouve aucune réelle justification dans les allocations familiales quels que soient les revenus, mais vu les votre, je trouve indécent que vous vous plaigniez.

2 Commentaires

  1. Malheureusement, ce sont souvent les gens qui bénéficient le plus de quelque chose qui s’en plaignent le plus également, comme si tout leur était dû.

    À force de dépendre de l’état, on en vient à ne plus savoir comment se débrouiller tout seul.

    Martin

  2. Au Québec comparativement à la France je crois que c’est nous, les dindons de la farce. Ma femme qui est présentement à la maison à temps plein avec nos 4 enfants aussi reçoit, du gouvernement, environs 500$ par mois en allocations. Heureusement je travaille et c’est un réel jeu de guerre que de survivre avec une grande famille.

    Tout comme le précédent commentaire « ce sont souvent les gens qui bénéficient le plus de quelque chose qui s’en plaignent le plus également, comme si tout leur était dû ». Une triste réalité… avoir 7000$ net d’impôts par mois, j’avoue… je serais de beaucoup plus riche que présentement !