Riche Idée

Assurance Vie : Retirer son argent (1/3)

L’assurance-vie est une épargne à long terme. Placement préféré des Français, elle permet, le plus souvent, d’économiser pour ses vieux jours.
Mais dès lors que l’on a besoin de cet argent, comment faire ? Peut-on en retirer une partie sans clôturer son contrat ? La réponse est oui.

Contrairement à une idée reçue, les sommes d’un contrat d’assurance-vie ne sont pas bloquées. Néanmoins, le retrait est soumis au consentement du bénéficiaire du contrat. Et selon l’option choisie et la date du retrait, la fiscalité sur les intérêts est différente. Le point sur les modalités.

Pour un retrait isolé ou régulier

Un assureur ne peut pas s’opposer à un retrait (appelé aussi « rachat ») d’une partie de ses économies. Le contrat d’assurance-vie peut toutefois imposer de laisser une somme minimum, par exemple : 100€, et ne pas accepter les retraits inférieurs à certains montants, par exemple : 100 €. Chacun peut choisir d’effectuer un retrait sans avoir à motiver sa décision. Si l’on a besoin d’argent pour financer une opération, l’avance, qui est un prêt garanti sur l’épargne peut s’avérer plus avantageuse.

Si l’objectif est de se procurer un revenu complémentaire régulier, il faut savoir que beaucoup d’assureurs proposent de mettre en place des rachats programmés, c’est-à-dire d’un montant et selon une périodicité définis à l’avance. Par exemple : 100€ par mois ou 300€ par trimestre. Cette solution peut fonctionner jusqu’à épuisement de l’épargne ou s’arrêter lorsqu’on le souhaite.

Un retrait total de votre épargne

Chaque contrat mentionne une date d’échéance. Mais l’on n’est pas tenu d’attendre cette date pour récupérer tout son argent. Cette démarche mettra fin au contrat de manière anticipée. Le capital et les intérêts engrangés vous seront ainsi restitués.

Certains contrats prévoient le versement d’une pénalité (maximum 5% de la valeur du contrat) pour remboursement anticipé de l’épargne, si celle-ci intervient moins de dix ans après la date d’effet du contrat. Si c’est le cas, mieux vaut laisser un peu d’argent (minimum exigé) sur le contrat pour éviter cette sanction financière.

Récupérer votre argent au terme du contrat

Les contrats d’assurance-vie ne sont pas à durée illimitée. Chaque contrat porte une date d’échéance. Une fois celle-ci atteinte, on peut toutefois renouveler le contrat. Certains sont aussi à tacite reconduction et d’autres non. On peut également demander la restitution de la totalité de son argent. Au terme prévu, les assureurs ont, suite à une demande, un délai maximum d’un mois pour rendre le capital ou pour verser la rente prévue par le contrat. Au-delà de ce délai, un taux d’intérêt doit être versé au bénéficiaire. Il est calculé en fonction du taux légal. Les deux premiers mois, ce taux est majoré de moitié. Passé ce délai, il est multiplié par deux.

5 Commentaires

  1. D’un autre côté c’est probablement pas très malin de mettre son argent sur une assurance vie si l’objectif n’est pas le long terme voire le très long terme. C’est justement là que ça devient intéressant avec les intérêts composés 😉

  2. Oui je suis d’ accord avec toi mais dans 10 ou 20 ans tu auras peut etre besoin de récupérer ton argent. De plus, pour ceux qui en ont besoin de suite, cet article est important.

  3. Je suis d’accord avec Progfrance , surtout qu’on ne peux pas prévoir ce qui va se passer d’ici 4-5 ans… il a possible d’avoir de gros travaux à faire etc… même si je suis d’accord sur le fait qu’à l’origine c’est un placement long terme.

  4. Placement long terme… c’est une question de point de vue.

    Il est toujours préférable quand on investis via le biais de FCP / SICAV d’avoir des horizons de placements relativement lointains afin de se prémunir contre une mauvaise performance ponctuelle, mais comme le dit clairement l’article on peut racheter ses parts quand on le souhaite et avec un délai entre 1 et 3 semaines selon les banques…

  5. Il est aussi possible de demander à avoir une avance à son assureur. Ce dernier vous prête alors une partie de l’argent qui lui est confié puis vous le remboursez ensuite.

    Pour un besoin ponctuel et si vous avez la possibilité de rembourser dans le délais demandé c’est une bonne option également, même si suivant les contrats il y a quelques frais.