Riche Idée

Assurance Vie : Retirer son argent (3/3)

L’assurance-vie est une épargne à long terme. Placement préféré des Français, elle permet, le plus souvent, d’économiser pour ses vieux jours.
Mais dès lors que l’on a besoin de cet argent, comment faire ? Peut-on en retirer une partie sans clôturer son contrat ? La réponse est oui. (Suite de l’article)

L’avance

L’avance sur l’assurance-vie peut aussi être une bonne solution. Il s’agit d’un prêt que l’assureur peut consentir à partir de l’épargne (celle-ci venant en garantie du prêt). Les modalités sont définis par le contrat : ancienneté minimale du contrat, montant minimum de l’épargne, etc. Seule limite : le montant de l’avance est plafonné à 80% de l’épargne investie dans les contrats en euros et à hauteur de 60% pour les contrats en unités de compte.

Par exemple : si on possède 10 000 € sur son contrat d’assurance-vie en euros, on peut demander une avance maximale de : 8 000€. Le contrat fixe le taux du prêt (souvent inférieur au taux d’un crédit à la consommation) et les modalités de remboursement (en général prévues sur trois ans maximum renouvelable).

Le capital n’est en rien affecté par cet emprunt, il continue à produire des intérêts. Seule contrainte : on ne peut pas retirer les sommes qui garantissent le prêt tant qu’on ne l’a pas remboursé.

Un Commentaire

  1. Merci pour tous ces bons conseils