Riche Idée

Est-ce que ça coûte cher un enfant ?

bébé-budgetJe suis l’heureux Papa du petit Enzo depuis maintenant 1 an et il a fallu revoir le budget familial pour tenir compte du nouvel entrant dans la famille.

Accueillir un bébé, c’est un grand pas dans la vie. Le portefeuille doit lui aussi s’y préparer. Dès la sortie de la maternité, bébé aura besoin d’une multitude de choses !

D’après une étude, pour élever un enfant de 0 à 18 ans, il en coûte près de 130 000 euros. Et la première année est l’une des plus chères, à 8 000 euros en moyenne ! Je n’ai pas fait le calcul exact mais on a essayé au mieux de trouver des bons plans pour réduire la facture.

Poussette, lit, nécessaire pour le bain, le passage obligé pour tout futur parent qui se respecte c’est l’équipement puériculture. Et quand on fait le tour de la question, il y a de quoi perdre la tête… et son porte-monnaie.

Pour la promenade
C’est la question qui taraude les futurs parents pour préparer la venue d’un enfant : le choix de la poussette. Véhicule de bébé, il représente généralement la plus grosse part du budget. Et pourtant il existe de très nombreuses poussettes sur leboncoin.fr, quasiment neuve et nous avons acheté la notre pour 100€ et revendu 8 mois après 90€ pour en racheter une nouvelle à 87€. Donc sur ce poste de dépense, on est largement au dessus du panier moyen de 140 à 700 €.

Porte-bébé
Quoi de mieux que d’avoir bébé contre soi pour sortir ? Le porte-bébé permet de rassurer bébé en nous laissant les mains libres et sans être encombré d’une poussette ! Là, nous avons acheté neuf pour 90€ car celui-ci a été offert comme cadeau.

Le siège auto
Indispensable pour transporter bébé en voiture, le siège auto. Pour les 0-6 mois, prévoyez un siège groupe 0/0+ (dès la naissance à 13 kg). Là il vaut mieux acheter le siège neuf car on ne sait pas ce que les autres parents en ont fait auparavant. Coût : 99€ mais seulement au bout des 6 mois car dans la 1ère poussette on avait la nacelle.

Le lit
Pour que votre petit passe de douces nuits, l’achat d’un lit est incontournable. On a choisi un lit simple 60 x 120 cm à 50 € avec matelas auprès d’un ami de ma femme.

Commode & Table à Langer
Idéal pour stocker bodys, petits chaussons et accessoires de bébé, les commodes proposent aussi généralement un dispositif à langer intégré et comptent trois tiroirs. Là aussi, nous avons été bon car la commode, j’ai réutilisé celle que je me servais étant étudiant et la table à langer est celle de mes cousin et cousine qui n’avait pas servi depuis 20 ans.

Le lit parapluie
Indispensable pour les parents nomades, le lit parapluie : léger, il se plie en deux temps trois mouvements et ne prend pas de place dans la voiture. Le lit parapluie n’a pas été une dépense non plus car il nous a été offert.

La baignoire
Bien pratique pour sécuriser bébé mais peu utile dans le temps. Coût 50€. Essayer d’en acheter d’occasion.

Transat
Pratique pour divertir bébé quand on est occupé, le transat va vite devenir votre meilleur allié. Nous avons chiné un transat à 5€ dans un vide grenier avant sa naissance.

Jouets
N’achetez pas trop de jouet car on vous en offre souvent par la famille ou les amis. Budget 100 à 200€ malgré quelques jouets chinés aussi en vide grenier.

Chaise Haute
Nous avons acheter le 1er prix Carrefour (< 90€) car quand votre enfant à faim, il ne fait pas la différence et sali de toute façon votre belle chaise. Biberons
5 à 6 biberons sont nécessaires pour être tranquille et ne pas passer la journée à les nettoyer. De 6 € le biberon en verre à 12 € le biberon souple en silicone.

Les dépenses incompressibles
Entre 340 et 2800 euros par an pour la nourriture (l’allaitement tirant évidemment la fourchette vers le bas), de 800 à 1400 euros par an pour les soins (couches et produits de toilette) et de 80 à 200 euros par an pour la santé (hors remboursements) sont les dépenses qui ne peuvent pas bouger. Il faut scruter souvent les promos de couche ou les bons de réduction sur le lait, les petits pots.

Quelques astuces pour un budget léger sans vider le porte-monnaie !

La meilleure est d’ouvrir une liste de naissance car amis, parents voudront sûrement marquer la venue de l’enfant. Alors pour éviter les doublons malheureux (et les cadeaux pas très beaux), ouvrez une liste de naissance dans un magasin de puériculture ! Mettez surtout des choses dont vous n’avez pas besoin dans l’immédiat ou alors anticiper votre liste avant la naissance.

Achetez d’occasion
Vous trouverez facilement du matériel en très bon état et vu le temps dont on se sert de certaines choses, cela serait dommage de ne pas acheter d’occasion. Si le siège auto est déconseillé, la poussette, la nacelle, le lit, le stérilisateur, transat, porte-bébé, etc. peuvent faire l’affaire en seconde main.

Profitez des promotions et des soldes
Clairement, il n’y a aucune raison de payer cher votre matériel de puériculture, sauf si ça vous fait vraiment plaisir. Toute l’année, en plus des soldes d’hiver et d’été, il y a des promotions chez les magasins spécialisés de puériculture. Ouvrez l’œil ! Après, ce n’est pas sûr que le modèle de poussette que vous voulez soit effectivement en promotion…

Avec tout cela, on peut facilement faire baisser un budget bébé. Reste qu’il y a des dépenses vraiment impossibles à réduire: ce sont les couches (il n’y a jamais de grosses promotions sur les couches, sauf 1 euro par-ci et par là…), et les modes de gardes (crèche ou assistante maternelle).

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article détaillé et pertinent ! Personnellement j’ajouterai des dépenses auxiliaires ou indirectes qui peuvent très fortement augmenter la facture totale :

    – Le coût d’une nounou / crèche : certains de mes amis payent dans les 700€ / mois
    – Bien souvent le F2 qui suffisait en couple devient trop étroit et il faut donc louer ou acheter plus grand (et donc souvent plus cher à moins de s’éloigner des centre ville)
    – La voiture : là aussi il faut de la place pour le transport du bébé et de son attirail, les parents craquent souvent pour un monospace…

    Evidemment tout dépend de la situation de chacun mais je pense que ces dépenses sont réellement représentatives !

    merci,

  2. oui en 2013 , avoir un enfant ca coùte cher , si en regarde tout les details , mais cet article est tres pertinent , ca donne au moin l’idée comment s’organiser pour le faire

  3. Même si le désir d’enfant ne doit pas être pollué par l’aspect financier, je trouve au final plutôt sage de prévoir un minimum les dépenses, comme tu l’évoques, inhérentes à ce nouveau venu dans le foyer.
    Pour réagir à l’article, il y a en revanche, sur plus long terme, moyen de rentrer un peu dans ses frais en revendant tout le matériel. Ce que j’ai fait avec la quasi totalité des objets de petite enfance. Étonné d’ailleurs que ça se vende aussi bien et aussi vite. Si ce sont des objets issus d’une liste de cadeaux, c’est tout bénéf 😉

    Pour réagir au commentaire de combattrelacrise.fr effectviement le poste « frais de garde » est un des plus coûteux mais si on le prend en compte il faut aussi prendre en compte les aides type CAF. Exemple pour un budget de 500€ mensuels, la CAF m’en versais 190€ et le restant m’était remboursé de moitié sous forme de crédit d’impôts ce qui revient au final à 155€. Certains préfèrent se mettre à mi-temps pour limiter les frais de garde mais il faut alors calculer la perte de salaire (et le gain au niveau imposition). A calculer donc 🙂
    Et pour la voiture, franchement si j’ai un conseil : ne cédez pas aux publicités. Un bébé n’a besoin que d’un siège bébé, d’une poussette et d’un pti sac de changes … Pas besoin d’un monospace pour cela 😉

  4. Oui j’ai un budget de 700€ de nounou mais plus de 450€ m’est remboursé puis après le reste à moitié pour les impots de l’an prochain.