Riche Idée

Hypothèque: apprendre à choisir la sienne

Au moment d’acheter une maison, un appartement, bref, un bien immobilier, plusieurs questions se posent dont celle du prêt hypothécaire. Or lorsque l’on décide d’investir autant d’argent, bien comprendre dans quoi on se lance semble essentiel.

Un prêt hypothécaire, comment ça marche ?
Tout d’abord, commençons par une petite leçon de vocabulaire. Le terme « prêt hypothécaire » désigne le prêt qui permet d’acheter une propriété. La « mise de fond » correspond au montant versé au moment où l’hypothèque est contractée. Elle se situe, en général, à 5% du prix d’achat.

L’opération contient plusieurs étapes :

  • La vérification de votre capacité à rembourser un prêt hypothécaire. À cette étape, l’institution auprès de laquelle vous allez effectuer votre demande va fouiller vos avoirs, vos dettes courantes, votre revenu ainsi que votre historique de crédit. Ainsi avant d’arriver à cette étape, vous pourriez faire une vérification de la somme que vous pouvez emprunter en fonction de votre profil.
  • Une fois que vous avez été déclaré admissible au prêt hypothécaire, voici l’opération qui va se réaliser :

pret_hypothecaire

Par la suite, il ne vous restera plus qu’à votre hypothèque au taux d’intérêt conclu avec le prêteur. L’idée est que, plus vous mettez de temps à rembourser votre prêt, plus cher vous paierez. Ainsi, dépendamment de votre profil, il vous faut trouver le prêt hypothécaire qui vous sied le mieux.

Les conditions à déterminer
Une fois que vous avez trouvé une institution financière qui est d’accord pour vous prêter de l’argent, il vous faut déterminer avec elle certaines conditions :

  • Le montant de votre mise de fond
  • La période d’amortissement : le nombre d’années dont vous estimez avoir besoin pour rembourser votre prêt
  • Le terme du prêt hypothécaire : le nombre d’années pendant lesquelles votre contrat est en vigueur
  • Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt, parlons-en !
On vous en propose deux différents : le taux fixe et le taux variable. Évidemment l’intérêt du taux fixe est qu’il ne changera pas, il restera toujours au même niveau. Il convient très bien aux personnes qui ont peu de capacités de réponse face aux risques. À l’inverse, les personnes qui sont en mesure de se confronter aux divers risques et imprévus de la vie pourraient éventuellement être davantage satisfaites avec un taux variable. Si les taux venaient à baisser, les personnes ayant contracté un prêt hypothécaire à taux variable pourraient en bénéficier.

Ouvert ou fermé ?
On peut également décider de choisir entre un prêt hypothécaire ouvert ou fermé. Un prêt hypothécaire fermé correspond à un prêt dont le terme ne bougera pas et dont les conditions sont fixes. Un prêt hypothécaire ouvert permet de changer les conditions au besoin selon certaines règles.
Protégez-vous ! Ne vous embarquez pas dans n’importe quelle aventure sans en avoir, auparavant, vérifié chaque conditions. Ne négligez pas la détermination de votre capacité à rembourser votre prêt. Enfin, faites attention aux nombreux imprévus de la vie et prévoyez une marge d’erreur d’environ 100-200 euros par rapport au montant que vous aviez décidé de rembourser tous les mois.

Les commentaires sont fermés.