Riche Idée

Investir dans l’immobilier locatif en France : est-ce toujours une bonne idée ?

Investir dans l’immobilier locatif en France est surement une bonne idée pour commencer votre indépendance financière. Je me suis jamais lancé directement dans l’achat d’un appartement/maison et je lui préfère l’achat en SCPI. L’achat d’un appartement/maison se fait souvent par le biais d’un emprunt pour augmenter sa capacité d’achat, dont les mensualités seront payées, au moins en partie voire la totalité, par le loyer ainsi perçu.

Intérêt

Même si nous traversons actuellement une crise immobilière, l’immobilier est encore perçu comme un investissement sûr. C’est probablement dû au fait que vous achetez quelque chose de réel, que vous pouvez voir et toucher, par opposition à tous les placements financiers (la bourse par exemple).

Il y a au moins trois raisons de réaliser un investissement immobilier locatif :

La constitution (ou le développement) de votre patrimoine: les loyers perçus servent à payer les mensualités du crédit et, du coup, permettent l’achat du bien à un prix bien inférieur à sa valeur réelle. De plus, en cas de revente, vous aurez plus de chances de réaliser une plus value importante. Il s’agit là de vous constituer un patrimoine à moindre frais.

L’apport de revenus supplémentaires: lorsque l’emprunt sera totalement remboursé, les loyers viendront s’ajouter à vos autres revenus et augmentent ainsi votre pouvoir d’achat. Ils pourront également, par exemple, servir à l’achat d’un nouveau bien, ou encore vous apporter un complément de retraite.

La défiscalisation: au travers de différents systèmes, l’investissement immobilier neuf locatif vous permet de réduire vos impôts. Même si, d’après moi, cela ne doit pas être votre objectif principal, il est intéressant de le savoir afin d’en profiter pleinement. Avant de vous lancer dans ce type d’investissement, je vous invite à vous renseigner sur la fiscalité des revenus fonciers, les déficits fonciers et le régime de la location meublée. Il existe également des dispositifs spécifiques à certaines situations particulières : Pinel, Duflot, Scellier, Robien Recentré, Boorlo Populaire, etc. Toutes ces informations sont disponibles chez le promoteur immobilier. Enfin, si vous en ressentez le besoin, faites appel à un conseiller financier à ce sujet.

Quel bien acheter ?

En général, on conseille d’acheter des appartements de petite taille dans les grandes villes comme investir dans l’acquisition d’un logement étudiant . Attention toutefois, les studios et F1 auront tendance à amener des locataires étudiants, ce qui veut dire que vous changerez très souvent de locataire et que le logement risque de ne pas être loué durant l’été. Pour ma part, je viserais plutôt les F2 ou F3 qui sont, d’après ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant, les plus rentables. Ca ne veut pas dire que vous ne pouvez pas prendre de F4, F5 ou même une maison, tant que l’investissement est rentable !

En achetant ce bien, ne perdez pas de vue les locataires que vous souhaitez avoir, en faisant notamment attention à la proximité des transports en commun, des écoles, des commerces, etc. En effet, il serait dommage d’acheter un studio pour étudiant à 25km de l’université. De même, un F3 proche des écoles vous aidera à trouver un couple, éventuellement avec un enfant.

2 Commentaires

  1. bonjour, l’effet de levier du crédit pour le locatif est toujours intéressant que cela soit en période haussière ou baissière. En période baissière, il vaut mieux privilégier le rendement, pour cela la location saisonnière et les immeubles de rapports dans les petits villes sont des investissements à haut rendement.
    patrice

  2. Bonjour et merci pour votre article. Il y a super moyen dans l’immobilier locatif pour ne pas payer d’impôt. C’est juste génial : loueur en meublé son appart et opter pour le regime du reel. Le bien est amorti comptablement et du coup pas d’impôt sur les loyers, juste génial. Par contre il faut avoir un expert comptable specialiste des loueurs en meuble non professionnel. bonne journée