Riche Idée

Le Girardin industriel est-il risqué ?

Attention aux mirages des offres de défiscalisation qui fleurissent en cette fin d’année 2012.
Les vendeurs de placements défiscalisant mettent en avant la baisse drastique du plafonnement global des niches fiscales en 2013. En 2012, vous pouvez, en effet, encore réduire vos impôts au maximum de 18 000 €, majoré de 4 % de vos revenus imposables, alors qu’en 2013, ce plafond sera abaissé à 10 000 €.

Le Girardin industriel est le plus risqué des placements défiscalisant et les redressements qui se succèdent depuis deux ans en témoignent.

Le montage consiste à obtenir une réduction d’impôt conséquente en investissant dans des sociétés qui achètent et louent des biens à des exploitants situés dans un département ou une collectivité d’outre-mer. Surfacturation ou matériels fantômes, faillite…
Les causes de redressement sont multiples.
Parmi les déboires rencontrés par les investisseurs, on peut citer ceux, récents, des participants à une opération du monteur Gesdom. En 2011, ces contribuables ont investi dans une station de production d’élec­­tricité, mais le monteur ne leur a jamais délivré l’attestation fiscale permettant de bénéficier de la réduction d’impôt, l’installation n’ayant pas été raccordée à temps par EDF.

Vous pouvez découvrir d’autres témoignages sur cet article de Challenges : Ces contribuables qui ont tout perdu avec le « Girardin industriel ».

Le Principe Général
Le principe général est simple : vous achetez des parts de Société en Nom Collectif (SNC) et vous bénéficez d’une réduction d’impôt.

Cet investissement remplira deux objectifs :

  • permettre à une entreprise installée en Outre-mer de pouvoir financer des biens industriels et de développer par conséquent l’économie de la région dans le respect du but fixé par la Gouvernement,
  • gommer tout ou partie de votre imposition future.

Par cette acquisition, vous devenez associé d’une SNC et avez de fait le statut de Travailleur Non Salarié (TNS).
Par ailleurs, vous aurez l’obligation de conserver vos parts pendant un délai de 5 années, délai à l’issu duquel vos parts vaudront 1 € symbolique.
Enfin, cette opération étant purement fiscale, vous ne recevez aucun dividende lié à cet achat.

Pour résumer simplement ce dispositif, nous pourrions dire qu’en contrepartie de votre investissement, vous disposerez d’une réduction d’impôt supérieure au montant de votre souscription.

Le mécanisme de financement
Vous financez de 38% à 42% selon la période de l’année, de la valeur de l’investissement,
Cet apport vous permet de bénéficier du crédit d’impôt à hauteur de 50% de la valeur totale de l’investissement réalisée par la SNC, cette somme est imputable dés la 1ère année sur le montant de votre impôt.

Un Commentaire

  1. Une réduction d’impot majoré jusqu’à combien?

    L’idée d’une défiscalisation est intéressante, on dirait bien qu’en 2013, l’état resserre les vis..