Riche Idée

Options binaires : liste des sites internet non autorisés par l’AMF (mise à jour)

| 1 Commentaire

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) viennent de mettre à jour la liste des sites internet non autorisés, qui proposent d’investir sur le marché des changes, dit « Forex », sans autorisation.
La liste initiale est présente sur cet article : Options binaires : liste des sites internet non autorisés par l’AMF.

Étant donnés les risques spécifiques attachés à ces produits dont la commercialisation s’effectue essentiellement sur internet, l’AMF (Autorité des marché financiers) et l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) recommandent de s’assurer au préalable que l’intermédiaire financier figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France. Pour cela, il suffit de consulter le registre des agents financiers (www.regafi.fr). Si l’intermédiaire n’y figure pas, il est préférable de ne pas répondre aux sollicitations, car les règles de protection des investisseurs, de bonne information ou de traitement des réclamations ne seront probablement pas respectées.

Voici les nouveaux sites non autorisés :

  • www.bforex.com / BFOREX Limited
  • www.gcitrading.com / GCI Financial Limited
  • www.fxcast.com / Surplus Finance SA
  • www.instaforex.com / InstaForex Companies Group
  • www.finanzasforex.com / Evolution Market Group Inc
  • www.ikkotrader.com / Ikko Investments.Ltd
  • www.trader369.com / IP International Service

Un Commentaire

  1. Personnellement j’ai perdu 1200€sur les options binaires mais j’ai beaucoup appris sur mon manque de rigueur et sur l’intérêt d’un money management.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.