Riche Idée

Placement immobilier : le LMNP sort du lot

Alors que la pierre fait un retour remarqué dans le top 3 des placements financiers, le statut de loueur meublé non professionnel tire son épingle du jeu. Outre un avantage fiscal très intéressant, le LMNP est également compatible avec la loi Censi Bouvard, pour un résultat optimal.

La crise financière de 2008 a laissé le marché immobilier moribond. Il aura fallu attendre 7 ans pour le voir, enfin, revenir en force. Les raisons qui rendent le marché immobilier si attractif aujourd’hui sont connues : les taux d’intérêt sont historiquement bas et les prix des logements se sont stabilisés à la baisse par rapport aux années précédentes.
Il faut également rendre justice aux dispositifs d’investissement. Trois attirent tout particulièrement l’attention. La loi Pinel, navire amiral du gouvernement actuel, la loi Censi Bouvard et le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP). Là où le LMNP se distingue de la loi Pinel, c’est qu’il est compatible avec la loi Censi Bouvard.

LMNP et Censi Bouvard, le mariage de raison

La location meublée non professionnelle propose un avantage tout à fait unique : elle permet au propriétaire de choisir son régime fiscal entre le régime micro-BIC et le régime réel. Ce dernier peut être choisi sans condition et il permet de déduire l’ensemble des charges de ses recettes. Ce régime est particulièrement intéressant lorsque les charges dépassent 50% des recettes.
Dans le cas du régime micro-BIC, les revenus locatifs ne doivent pas dépasser 32 900 euros par an. Le propriétaire bénéficie alors d’un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs. Par exemple, un ménage perçoit 6 000 euros de loyers en un an. Ils ne paieront d’impôt que sur 3 000.

La loi Censi Bouvard offre une réduction d’impôt de 11% du prix de revient du logement pendant 9 ans. Deux conditions sont impératives : le bien doit être loué pendant 9 ans et doit faire partie d’une résidence de services (résidence étudiantes, d’affaires, de tourisme, de soins, pour seniors dépendants et pour seniors indépendants). Couplé avec le statut LMNP, le propriétaire peut donc profiter, en sus, de l’abattement de 50% (s’il choisi le régime micro-BIC). Le mariage des deux lois donne naissance à un placement immobilier particulièrement attractif.

Les commentaires sont fermés.