1er Objectif 2020 : Dry January

Le Dry January, cette initiative venue de Grand Bretagne, est à la base pour s’interroger sur son rapport à l’alcool, la place qu’il tient dans notre vie et les quantités que l’on boit, puis de ressentir les bienfaits.

Selon une étude de l’université du Sussex sur 800 participants, la consommation déclarée six mois après l’opération reste inférieure à celle d’avant la pause.

J’ai bien ressentit un bénéfice durant ce mois mais j’ai eu un moins bon sommeil et plus de difficultés à m’endormir le soir. Mais clairement la journée, j’ai eu une regain d’énergie.

J’aime le vin mais je tiens aussi à ma santé. Et j’ai envie que ça reste avant tout un plaisir. Avec ce mois à date fixe, on n’a pas d’excuses.

Avez-vous participer à ce Dry January et vu les bienfaits ?