Riche Idée

#3 – Bon plan : Troc plantes

Ce week end je me suis rendu à mon premier Troc Plantes de la saison. Mais n’ayant peu ou pas de boutures ou de plantes à échanger, je me suis contenter de regarder ce qui s’échanger pour préparer la prochaine fois.

Si la formule est aussi ancienne que la pratique du jardinage et s’est toujours réalisée spontanément entre jardiniers pour quelques plants de poireaux ou de soucis, les échanges ou trocs de plantes se multiplient partout en France. Ils connaissent même un vif succès.

Laissez-vous tenter par la formule !
Souvent à l’occasion d’un dimanche de printemps, ces évènements gratuits sont de plus en plus proposés également à l’automne.

Des sites Internet comme troc-aux-plantes.com tient avec sérieux l’agenda national des bourses aux plantes (dates, lieux et thème éventuel).

De plus, il est possible de pratiquer le troc, tout au long de l’année, au fur et à mesure de vos disponibilités en plants ou graines, grâce aux sites d’échange du Net qui vous permettent de demander et de proposer tous types de végétaux, même en très petites quantités. En voici deux pour l’exemple.

  • Jardinature.net propose une bourse très simple, sous forme d’annonce du genre : « nom, e-mail, annonce (échange 20 graines de frangipanier contre 50 graines de piment d’ornement), période d’échange ».
  • Graines-et-plantes.com propose de son côté un service plus complet avec, notamment, un système de notation sur le sérieux de la personne et visite virtuelle de son jardin.

Constituer sa monnaie d’échange, ça se prépare
Le troc vert permet d’échanger tous types de végétaux sous forme de graines, boutures racinées ou non, jeunes plants, plantes en godets, en pots, en mottes.

Mais le grand intérêt du système est de pouvoir trouver des plantes originales, inhabituelles, voire rares. Ainsi faut-il savoir proposer de jolis végétaux (variétés originales annuelles ou vivaces, légumes oubliés, palmiers peu connus…). Or, tout cela ne s’improvise pas.

Tout au long de l’année, ayez les bons réflexes : préparez vos plantes dans un petit coin de jardin, chaque plante étiquetée avec le nom latin, la variété, le lieu de récolte ou de culture, la date de semis, la couleur.

Pour un échange encore plus économique et écologique
Le but de l’échange étant aussi de réaliser des économies, prévoyez pots et étiquettes que vous penserez à récupérer tout au long de l’année. C’est aussi le moyen de recycler des objets conçus pour un usage unique (Les pots à fromages blanc, les culs de bouteilles en plastique (lait, eau) et les pots de yaourts, etc …).

Surtout ne manquez pas de vous faire plaisir.

PS : Je lance un nouveau blog dans quelques jours Potager au Balcon