Riche Idée

Comment comparer les offres de crédit à la consommation ?


Le taux ne constitue pas le seul critère à prendre en compte lorsque vous comparez des offres de crédits. D’autres éléments sont à prendre en compte.

Le Taux Effectif Global (TEG) : obligatoirement mentionné dans l’offre de votre banque, il vous permet de connaître le coût total de votre financement par an, exprimé en pourcentage. Il inclut le coût des assurances obligatoires, des frais de dossier, etc. C’est le seul indice totalement objectif pour comparer des offres de prêt.

La durée du prêt : plus un prêt est long, plus il est cher. C’est ce facteur qui joue le plus sur le coût total de votre prêt, bien plus qu’une différence minime entre 2 taux. Si vous décidez de réduire le montant de vos échéances, votre durée de prêt sera allongée et son coût global sera plus important.

Un remboursement anticipé est possible à tout moment et permet de réduire le coût global du prêt.
Depuis mai 2011, pour un prêt à taux fixe, les choses sont clairement fixées. Si un remboursement anticipé d’un montant supérieur à 10 000 € est effectué, l’organisme prêteur pourra exiger une indemnité plafonnée :
> à 1 % du montant du crédit si le remboursement anticipé est effectué plus de 12 mois avant la date de fin du contrat de prêt,
> 0,5 % dans le cas contraire. L’absence éventuelle de pénalité, inscrite dans le contrat de prêt, deviendra alors un critère de choix important !
Le montant des échéances : le montant que vous allez rembourser chaque mois est un critère de choix essentiel. Les échéances de votre prêt ne doivent pas mettre en péril votre budget. Il est recommandé de ne pas dépasser un seuil d’endettement de 33 %.

Les conditions de vente : choisir un prêt ne se réduit pas à une comparaison de chiffres. Il faut aussi comparer soigneusement les conditions du prêt concernant les modalités d’un remboursement anticipé ou d’une suspension des remboursements en cas de difficultés financières. La souplesse accordée par l’organisme de crédit est un réel plus pour l’emprunteur.

Par ailleurs le contrat d'un crédit à la consommation, comme tout contrat de crédit, doit comporter un encadré court contenant les informations essentielles du crédit : montant, durée, TEG, etc. Il permet ainsi de comparer d’un seul coup d’œil, plusieurs offres sur des bases communes.
Sachez par ailleurs que depuis la réforme Lagarde :
– les règles de protection des consommateurs-emprunteurs du Code de la consommation s’appliquent désormais automatiquement à tous les crédits à la consommation d’un montant inférieurs à 75 000 €,
– vous disposez désormais de 14 jours (au lieu de 7) pour vous rétracter.

Un Commentaire

  1. Savez vous qu’il existe quasiment autant de façon de calculer un TEG que de banques ? La périodicité, et la durée de l’année considéré (bancaire ou civile) peuvent faire changer le fameux TEG. L’un des meilleurs critère de comparaison en ce qui concerne uniquement l’aspect financier du prêt est le coût corrigé du crédit. Je vous laisse faire une recherche dessus si cela vous intéresse.
    De plus, TEG n’est employé que pour les crédit immo, on parle de TAEG pour les crédit conso.