Riche Idée

Etes-vous nuls en finance ?


Un sondage mené par le Credoc révèle les lacunes des français en matière de finance.

Les français gèrent plutôt bien leur budget personnel mais, par contre, leur manque de culture financière se traduit par une importante méconnaissance des produits de placement et de leurs caractéristiques, indique une étude du Credoc réalisée pour le compte de l’Institut pour l’éducation financière du public (IEFP).
Ces mauvais résultats (un français sur deux n’obtient pas la moyenne au questionnaire) sont d’autant plus fâcheux que les problèmes financiers font la une des médias depuis la crise de 2008, et encore plus avec les enjeux liés à la dette grecque.
Malgré cette masse d’information, près de la moitié des Français ignore encore ce qu’est une action, et seuls 24% savent à quoi servent des obligations.
De la même manière, 49% des sondés ont mal calculé le montant qu’ils récolteront au bout d’un an dans l’hypothèse où ils déposeraient, sur leur compte, la somme de 100 € chaque mois, avec une rémunération annuelle de 2%.
D’ailleurs, malgré leurs certitudes en calculs (78% s’estiment à l’aise dans cet exercice), seule la moitié des français considère avoir engrangé des connaissances suffisamment solides pour évaluer la rentabilité et le risque des produits financiers.

Comment expliquer un tel retard par rapport aux autres pays de l’OCDE ?
En assez peu d’années finalement, les services financiers se sont imposés partout et sont devenus des interlocuteurs incontournables tout au long de la vie, lors de l’achat d’une maison ou d’une voiture, ou encore en amont de la retraite afin de la préparer au mieux.
La diversification des placements créés en complément d’un Livret A moins rémunérateur qu’à une époque, a aussi contribué à semer la confusion dans l’esprit de beaucoup de français, peu adeptes, par nature, des produits à risque.
A tous ces bouleversements, beaucoup de français n’étaient visiblement pas préparés, ni dans leur culture, ni dans leur formation : d’ailleurs, 79 % des sondés regrettent de ne pas avoir eu de cours sur ce thème à l’école et 77 % envisagent de suivre une formation adéquate dans leur entreprise.

3 Commentaires

  1. Les financiers eux-mêmes ne comprennent plus rien aux marchés alors je ne pense pas que les lacunes dont souffrent les français soit si graves.

    On découvre assez régulièrement que les politiciens sur la scène française sont généralement incapables de faire une règle de trois, une multiplication ou une division en dehors des tables de base, ce qui excuse alors leurs notions économiques quasiment inexistantes…

    • Les politiciens ne se limitent pas à un mauvaise culture financière mais aussi dans les nouvelles technologies avec Hadopi par exemple.

  2. Ping : 5 articles à lire cette semaine n°2 | Reine de l'Organisation