Riche Idée

Hollande : ses engagements pour le logement

François Hollande a multiplié les propositions en faveur du logement : encadrement des loyers, libération de foncier, etc. Ces mesures devraient entrer en vigueur dans les 100 premiers jours de la présidence Hollande.

Quelle solution pour stopper la flambée des loyers ?

L’encadrement des loyers est une solution pour stopper la flambée des loyers (+ 35% en 10 ans), accusée notamment de forcer les couples séparés à cohabiter, parfois presque indéfiniment.
François Hollande a promis d’encadrer les baux des nouvelles locations dans les grands centres urbains. Cet engagement du nouveau président de la République signifie que quand un logement sera remis sur le marché locatif, le montant du loyer ne pourra pas dépasser le prix moyen constaté dans le quartier.

Quel obstacle à l’encadrement des loyers ?

L’encadrement des loyers promis se heurte à un obstacle : aujourd’hui, aucune base de données nationale ne permet de déterminer, ville par ville, des loyers référents.

Quelle solution pour booster la construction ?

Modifier la fiscalité sur les plus-values pour libérer du foncier permettrait de booster la construction.
François Hollande s’est engagé à atteindre durant son quinquennat l’objectif de 500 000 logements par an, dont « 150 000 logements locatifs vraiment sociaux ».
Pour cela, il entend lutter contre la rétention de terrains constructibles selon un principe inverse à celui de la plus-value dégressive en fonction de la durée de détention :

Plus les propriétaires conserveront leurs terrains, plus les propriétaires seront imposés.

Quelle solution pour construire plus de logements sociaux ?

Donner aux collectivités locales les terrains disponibles appartenant à l’État afin d’y construire des logements sociaux. Cette mesure de mise à disposition gratuite devrait permettre, sur l’ensemble du mandat, la construction de 100 000 logements.

Quels financements ?

Aujourd’hui, la baisse des déficits étant toujours d’actualité, la question du financement est importante. François Hollande prévoit :

– le doublement du plafond du livret A qui sert à financer la construction sous forme de prêts,
– le doublement des subventions accordées par l’Etat : les aides à la pierre,
– la multiplication par 5 du montant des amendes sanctionnant les maires qui ne respectent pas le quota de 20% de logements sociaux imposé par la loi SRU (Solidarité de Renouvellement Urbain) aux communes de plus de 3 500 habitants (François Hollande compte même porter le quota de HLM à 25%).

Un Commentaire

  1. Au moins notre nouveau président François Hollande a la volonté affichée (et j’espère réelle) de construire du logement car il est inacceptable d’avoir des prix aussi élevés par rapport au salaire moyen. Notre ancien président n’a rien fait dans ce domaine à part encourager la bulle par des déductions fiscales qui ont couté fort cher aux contribuables français en plus. On le remercie bien fort et les français l’ont remercié également …

    Il faut construire des logements à prix abordables point ! C’est facile, il faut juste une volonté politique. Le logement est un droit, c’est un besoin primaire d’avoir un endroit où dormir, tout comme boire et se nourrir.

    On jugera donc la politique de ce gouvernement sur les actes. S’il y a une vrai politique de construction, les prix vont baisser (offres/demandes), ce sera l’indicateur de référence. Sinon ce sera juste de la politique politicienne pour calmer la foule qui s’agite.