Riche Idée

Imposition des dividendes d’actions pour 2012

Les dividendes sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu ou, sur option, au PFL de 19 %.

Si vous n’avez pas opté pour le PFL, vos dividendes sont imposables après un premier abattement forfaitaire de 40 % et un abattement fixe de 1 525 € (3 050 € pour un couple marié ou lié par un Pacs). Vos droits de garde sont en outre déductibles de vos dividendes.

Compte tenu de ces abattements, si vous avez encaissé jusqu’à 2 542 € de dividendes (5 084 € pour un couple marié ou pacsé), vous n’aurez pas d’impôt à payer sur ces dividendes.

Les dividendes imposés au barème progressif de l’impôt sur le revenu (ou ceux perçus dans le cadre d’un PEA) ne permettent plus de bénéficier d’un crédit d’impôt.
Le PFL est calculé sur le montant brut des dividendes, sans application des deux abattements et sans déduction des droits de garde. Si vous avez opté pour le PFL pour une partie de vos dividendes, vous perdez le bénéfice des deux abattements successifs pour vos autres dividendes imposés selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu, sauf pour les dividendes d’actions de sociétés non cotées détenues dans le cadre d’un PEA.

Les commentaires sont fermés.