Riche Idée

Investir à bon prix : quand acheter une action ?

| 0 Commentaires

Quand une entreprise a été repérée (une recherche sur un screener par exemple ou une idée dans un magazine), que son analyse vous a dit tout ce qu’il y avait à savoir en apparence : bilan solide, entreprise rentable, coupon régulier … Réside une question : faut-il acheter une action les yeux fermés ? Je vais tenter de vous donner dans cet article plusieurs « billes », que j’utilise, pour investir intelligemment dans des entreprises solides.

Investir à bon prix : quand acheter une action ?
De ma propre expérience, plusieurs solutions s’offrent à vous quand vous souhaitez investir dans une valeur. L’article n’a bien sur pas la prétention d’être exhaustif mais il réside néanmoins les approches suivantes :

  • L’approche valeur,
  • L’approche du plus bas à 52 semaines,
  • L’approche technique,
  • L’approche pas à pas,
  • Un mix des 4

Acheter une action avec l’approche valeur
Cette approche est celle que Benjamin Graham défini dans son livre L’Investisseur intelligent : Un livre de conseils pratiques. On pourrait par ailleurs citer que c’est celle utilisée par Warren Buffet ou bien d’autres grands investisseurs.

Le principe que je vais résumer rapidement (mais que vous pouvez découvrir plus en détail dans le livre L’Investisseur intelligent : Un livre de conseils pratiques) est le suivant : Acheter une entreprise valant une certaine valeur, mettons 1 euro à un prix de seulement quelques centimes. Si vous estimez la valeur de l’entreprise à 75 euros et que celle-ci côte à 52 euros, d’aucun ne dirait que celle-ci est une « opportunité ».

L’heure est venue d’acheter des actions ?

En fait avec cette approche, j’aime souvent revenir à l’image d’un billet de banque. Si quelqu’un vous vendait 60 euros un billet de 100 euros, vous n’hésiteriez pas un seul instant à l’acheter (après vous être assuré que c’est bien un vrai billet). Cette image ne devrait jamais vous quitter.

Pour résumer cette approche (encore une fois simplifiée au maximum), on pourrait citer Warren Buffet : « Le prix est ce que vous payez, la valeur ce que vous obtenez ».

Acheter une action avec l’approche plus bas à 52 semaines
Cette approche est celle que je préfère à la fois pour ouvrir une ligne et à la fois pour renforcer une ligne. Quand vous avez repéré une société extrêmement profitable et que celle-ci côte sur ses plus bas cours à 52 semaines, vous êtes probablement sur une opportunité.

Vous devez bien sur faire les vérifications de sécurité en vous posant les bonnes questions, notamment « Est-ce que l’ensemble des éléments m’ayant poussé à mettre cette valeur en watch list sont toujours vrais ? ». Autrement dit, l’entreprise est-elle toujours exceptionnelle ?

Si la réponse est oui, probablement que vous souhaiterez l’obtenir à ce prix.

Acheter une action avec l’approche technique
L’approche technique est une approche que je n’apprécie pas. Il ne faut pas oublier que même si l’on souhaite investir à long terme, les prix ont une mémoire. Cette mémoire s’exprime sous la forme de niveaux clefs de résistance et de support.

Investir sur le rebond d’un support majeur ou sur le passage réussit à la hausse d’une zone de résistance majeure peut être une bonne technique.

Acheter une action avec l’approche pas à pas
Cette approche est excellente quand vous débutez en bourse. Le principe est d’investir dans une action quel que soit le prix puis de renforcer régulièrement cette ligne afin de construire une ligne sur un prix le plus décoté possible si les cours chutent ou de suivre la hausse si les cours montent.

Bien sûr je vois arriver d’ici les gens me disant que moyenner à la baisse c’est laid. Attention : moyenner à la baisse une entreprise dégueulasse et moyenner à la baisse une entreprise exceptionnelle n’est pas la même chose.

Ne rechignez jamais à faire les soldes et à compléter votre garde-robe à outrance, principalement si vos polos préférés se vendent à 5 euros au lieu des 80 euros habituels (tagada, tagada, comprendra qui pourra).

Acheter une action avec l’approche mixée
Bon, forcément vous vous y attendiez, le mieux est encore de faire un savant et équilibré mélange des 4 approches. En gros, on pourrait traduire cela par « acheter la décote d’une valeur sur un support majeur, qui se trouve être le plus bas à 52 semaines et compléter sa ligne en renforçant au fur et à mesure dans le temps ».

Je suis allé chercher cela très loin, je dois vous l’avouer mais au final, c’est bien l’approche mixée que j’utilise au fur et à mesure de la création de mon portefeuille en bourse.

Et vous, quelle approche utilisez-vous pour acheter une valeur ?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.