Riche Idée

Le remboursement des lunettes

Avant d’acheter vos nouvelles lunettes ou votre première paire de lentilles de contact, vous comparerez les modèles et les prix chez les opticiens. Mais connaissez-vous les montants remboursés par la Sécurité sociale ou votre mutuelle ?

Le remboursement des lunettes pour les moins de 18 ans

Les enfants de moins de 6 ans
L’assurance-maladie rembourse une paire de lunettes par an, ou plusieurs si l’affection évolue.
Le remboursement max. de la monture est de 19,82€.
Le remboursement des verres varie en fonction du type de verre (la liste est longue!) dans une fourchette allant de 7,82€ pour un verre blanc simple foyer à 43,30€ pour un verre blanc multifocal ou progressif.

Les enfants de 6 à 18 ans
La prise en charge est la même, mais l’assurance-maladie ne vous remboursera qu’une seule paire (monture + verres) par an.

Le remboursement des lunettes pour les plus de 18 ans
L’assurance-maladie rembourse une ou plusieurs paires de lunettes si votre affection évolue.
Le remboursement maximum de la monture est de 1,85€.
Le remboursement des verres varie là encore en fonction du type de verre: de 1,48€ pour un verre blanc simple foyer à 15,95€ pour un verre blanc multifocal ou progressif (sphère hors zone de -8,00 à +8,00).

Le remboursement des lentilles de contact
L’assurance-maladie prend en charge les lentilles réutilisables ou non, journalières ou hebdomadaires, uniquement dans certains cas. Votre ophtalmologiste doit avoir détecté :

  • Un astigmatisme irrégulier
  • Une myopie égale ou supérieure à 8 dioptries
  • Un strabisme accomodatif
  • Une aphakie
  • Un anisométrisme à 3 dioptries
  • Un kératocône

Dans tous ces cas, l’assurance-maladie rembourse sur la base d’un forfait annuel de date à date, par œil, fixé à 25,70 € au maximum.

En cas de perte, vol ou casse de vos lunettes ou lentilles
Si vous perdez ou si vous cassez vos lunettes ou vos lentilles, elles seront remboursées de la même manière qu’évoquée ci-dessus à condition d’avoir plus de 16 ans et de posséder une prescription médicale de moins de 3 ans.

Le remboursement des lunettes de soleil adaptées à votre vue

Ce type de lunettes n’est remboursé en partie par l’assurance-maladie que si votre ophtalmologiste vous a diagnostiqué
Une affection oculaire :

  • Une conjonctivite intense
  • Une kératite
  • Une iritis
  • Une cataracte centrale ou congénitale
  • Une rétinopathie

Certaines photophobies (réactions à la lumière) lorsqu’elles sont indépendantes des pathologies indiquées ci-dessus.

L’intérêt de souscrire une mutuelle santé

Nous l’avons vu, l’assurance-maladie ne prend en charge qu’une toute petite partie des frais optiques, le reste restant à votre charge.
Exemple : pour un adulte, une paire de lunettes avec une faible correction coûte en moyenne 150 €. Sur cette somme, l’assurance-maladie ne rembourse que 1,85 € (monture) + 2 x 1,48 € (verres), soit 4,81 € au total.

Sans complémentaire santé, vous devriez donc régler 145,19 €.

Les boîtes de lentilles souples (sans ordonnance) ne sont pas du tout remboursées.

La plupart des assurances mutuelles santé proposent des forfaits annuels de remboursement pour les lunettes d’un côté et les lentilles d’un autre côté. En fonction du montant de votre cotisation, ce forfait s’échelonne généralement de 70 € à 300 €. Au vu du très faible remboursement proposé par l’assurance-maladie, il est aujourd’hui particulièrement intéressant de posséder une mutuelle pour garantir une bonne prise en charge de ses frais d’optique, que ce soit pour un adulte ou pour un enfant.

6 Commentaires

  1. De ce côté-là, je croise les doigts : vision 20:20. Mais j’appréhende le moment où ma vue baissera, ça risque d’arriver vite, et effectivement de ce que me disent mes amis, une mutuelle est indispensable. J’en ai déjà une mais je ne l’utilise pas beaucoup.

  2. Il ne me parait pas intéressant de prendre une mutuelle pour le remboursement optique. En effet, seuls les clients ayant besoin de lunettes prennent les options optiques. Ainsi il n’y a pas d’aléa et l’assureur sait pertinemment que s’il propose un forfait de 150€ par an, l’assuré consommera 150€ par an. Il facture donc cette option environ 150€, ou même plus car il doit payer des commissions à l’agent général qui vous a convaincu de souscrire cette option et il a des frais de fonctionnement pour la gestion des remboursements.
    Il me parait plus intéressant de mettre cet argent de côté pour payer soi même ses lunettes quitte à ne pas prendre des montures de marque ou ne changer que les verres. Cela vous reviendra encore moins cher !
    Une mutuelle est intéressante pour tout ce qui est vraiment aléatoire : maladie, hospitalisation voire dentiste.
    Pour conclure sur les assurances en général, je dirais qu’il n’y a pas de miracle : les assureurs ne font que redistribuer l’argent collecté auprès des assurés à ceux qui sont touchés par un sinistre (accident, maladie…) en n’en gardant une grande partie pour eux ! Sur le long terme, il est donc toujours plus intéressant de s’autoassurer lorsque c’est possible.

  3. C’est pour cette raison qu’à chaque fois que je vais chez mon ophtalmo pour un contrôle, je pris pour ne pas avoir à modifier les verres. Chaque fois que je dois changer mes montures et verres, cela me coute toujours beaucoup d’argent malgré ma mutuelle ! !

  4. Bonjour,
    avec ou sans mutuelle changer vos lunettes est très couteux, mais personnellement j’ai déjà une ça me rassure quand même.
    Lucie

  5. salut tout le monde
    un conseil faites vos lunettes à l’étranger….

  6. Moi qui porte des lunettes depuis les couches (mes 4 ans) c’est forcément utile de trouver la mutuelle qui pourra couvrir un maximum de frais !
    Maintenant, vu les offres sur le marché, deux pour une, paiement l’an prochain, il faut bien étudier toutes les offres et ne pas hésiter à choisir un forme de lunettes qui doit s’adapter à VOUS ! pas la peine de se fier aux critères de la mode qui sont hélas trompeur. Votre paire de lunettes doit vous ressembler et donc vous mettre en valeur !