Riche Idée

L’Italie a mis en place une taxe sur les transactions financières

livret-d-epargne-populaireDepuis 1er mars, les achats d’actions italiennes cotées en Europe seront taxés de 0,12% s’ils sont effectués via une Bourse en Europe et de 0,22% s’ils sont effectués dans le reste du monde.

L’Italie a mis en place une taxe sur les transactions financières, comme le font déjà la France et la Belgique.
Concrètement, chaque achat d’actions émises par des entreprises italiennes sera taxé, que l’entreprise soit cotée en Italie ou ailleurs dans le monde, pour peu que sa capitalisation boursière ait dépassé 500 millions d’euros au mois de novembre de l’année précédente. Ainsi, les achats seront taxés de 0,12% s’ils sont effectués via une Bourse en Europe et de 0,22% s’ils sont effectués via une Bourse hors Europe. Dès 2014, les taux d’imposition seront abaissés à 0,10 et 0,20%.

Pour rappel, l’Italie fait partie des onze pays européens qui se sont mis d’accord pour mettre en œuvre, sans doute d’ici 2014, une taxe sur les transactions financières. Le projet présenté mi-février par la Commission prévoit des taux de minimum 0,1% pour les actions et les obligations, tandis que les transactions sur les dérivés seraient taxées à minimum 0,01%.

Cette taxe pourrait générer des recettes de l’ordre de 30 à 35 milliards d’euros par an. A ce stade-ci, rien n’est encore décidé. Les 27 pays de l’Union européenne prendront part aux débats sur cette proposition, mais seuls les onze pays concernés pourront voter le texte, qui requiert leur unanimité pour être approuvé.

Que pensez-vous de cette taxe ?

Les commentaires sont fermés.