Privatisation de la FDJ : bonne ou mauvaise affaire ?

Dans mon précédent article Privatisation de la fdj ouverte du 7 au 20 novembre 2019, nous ne connaissions pas le prix de l’action qui allait être fixée aujourd’hui. C’est 19,9€ et 19,5€ pour les particuliers avec une décote de 2% du prix d’achat.

Cela nous donne des ratios financiers élevés avec un PER de 21.8 et un rendement estimé de 3.2% en 2020.

La demande a été extrêmement importante. Les 501 000 particuliers et détaillants du réseau FDJ ont demandé pour 1,6 milliard d’euros. La demande totale grimpe même à plus de 11 milliards d’euros, en comptant les investisseurs institutionnels.
L’Agence des participations de l’Etat (APE) a précisé dans un communiqué : les ordres prioritaires sont intégralement servis jusqu’à 2 000 euros. Quid des particuliers ayant réservé 5 000 euros en pensant être servis à 100% ? La fraction comprise « entre 2 000 euros et 5 000 euros a été servie à hauteur d’un pourcentage de 10% ». Plus concrètement : 2 100 euros d’actions FDJ si vous avez réservé 3 000 euros, et 2 300 euros si vous avez réservé 5 000 euros.

Pour l’introduction en bourse, aucune personne physique ne va donc détenir plus de 118 actions FDJ.

Un peu plus de 40 millions d’actions ont été allouées aux actionnaires individuels et détaillants FDJ, ce qui représente 40,5% de l’opération de privatisation. Les particuliers ont ainsi acheté 712 millions d’euros d’actions Française des Jeux, pour 1,6 milliard d’euros souhaités.

Que vont-ils faire de milliard d’euros ? Les investir dans des actions FDJ dès demain pour faire grimper le cours, les investir dans d’autres entreprises de la côté française ou les garder en liquidité ?

No Comments, Be The First!

Your email address will not be published.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.