Qu’est-ce que le courtage d’assurances ?

Le courtier d’assurances conseille son client dans le placement de ses risques en veillant systématiquement à la défense des intérêts de ce dernier.

Le courtage d’assurances et/ou de réassurances est l’activité qui consiste à :

  • fournir des recommandations sur des contrats d’assurances ou de réassurances
  • proposer ou aider à conclure des contrats
  • réaliser d’autres travaux préparatoires à leur conclusion
  • contribuer à leur gestion et à leur exécution.

Les courtiers sont mandatés par leurs clients, particuliers, professionnels et entreprises pour rechercher, pour leur compte, une couverture d’assurance optimale.

Les courtiers d’assurances sont des intermédiaires entre les assureurs, qui conçoivent les offres, et les clients. Les courtiers grossistes peuvent être amenés à concevoir les produits, les assureurs restant dans tous les cas les porteurs de risques.

Les courtiers sont des commerçants. Compte-tenu de la complexité de leurs activités, leur profession est réglementée et soumise au contrôle de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

Grâce à leur connaissance fine des besoins des clients et des offres disponibles sur le marché, les courtiers interviennent sur de nombreux types d’assurance, aux premiers rangs
desquels les dommages aux biens et la santé/prévoyance.
Ils commercialisent aussi de nombreux produits de niche adaptés à des besoins spécifiques comme ce courtier en assurances à Béziers.

2/3 de l’activité des 100 principaux courtiers d’assurances ont été réalisés auprès des entreprises. Celles-ci sont la cible principale de clientèle des courtiers d’assurances.

Les courtiers ont pour clients des particuliers, des professionnels et des entreprises dans tous les domaines : industrie, services, agriculture, économie sociale et solidaire, sphère publique, associations…

Le courtier conseille avant tout
Grâce à sa capacité à identifier et évaluer les risques, il aide ses clients à identifier et souscrire des contrats d’assurances adaptés à leurs besoins.
Le courtier est mandataire de son client
Il est indépendant vis-à-vis des organismes d’assurances quel qu’en soit le statut. Il représente son client vis-à-vis du porteur de risques (l’assureur).
Le courtier accompagne et défend son client
Si un sinistre survient, le courtier l’instruit et assiste son client afin d’obtenir de l’assureur le plus juste règlement dans les meilleurs délais en collaboration avec les experts missionnés.
Le courtier est fondamentalement indépendant
Il examine, parmi les produits du marché, les offres des assureurs les mieux adaptées aux spécificités de son client auquel il rend des comptes.
Le courtier conjugue de multiples compétences
Sens commercial, créativité reposant sur de solides connaissances techniques, financières et juridiques, talent de négociateur, sont autant d’atouts essentiels du courtier.

Pour pouvoir exercer, le courtier d’assurances doit détenir la capacité professionnelle de Niveau I. Celle-ci peut s’acquérir de différentes manières :

  • l’expérience professionnelle
  • un stage professionnel
  • le diplôme

No Comments, Be The First!

Your email address will not be published.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.