Warren Buffet : sa lettre 2022

Warren Buffet est parti de rien, il est désormais l’un des hommes le plus riche du monde. Et cela sans jamais avoir bâti la moindre entreprise.
Warren Buffett, investisseur génial et amateur de bonnes formules, n’est jamais aussi heureux que lors des crises. C’est dans ces périodes que la valeur des entreprises qu’il lorgne parfois depuis des décennies tombe enfin à un niveau suffisamment bas pour en acheter des actions.

Comme chaque année, Warren Buffett publie sa lettre aux actionnaires.
C’est une lecture toujours très enrichissante que je recommande à tous les investisseurs, qu’ils possèdent des actions de Berkshire Hathaway ou non.

La valeur des actions en Bourse de Berkshire Hathaway a augmenté de 29,6% en 2021, comparativement à 28,7% pour l’indice S&P 500 (incluant les dividendes). Au cours des 10 dernières années, le titre de la société s’est apprécié de 292,3% comparativement à 362,7% pour le S&P 500, soit des rendements annuels composés de 11,3% et 13,8%, respectivement. Depuis l’arrivée de Warren Buffett à la tête de la société jusqu’à la fin de l’année dernière, soit de 1964 à 2021, le rendement total du titre de Berkshire Hathaway a été de 3 641 613% comparativement à 30 209% pour le S&P 500. Le rendement annuel composé du titre a été de 20,1% par rapport à 10,5% pour le S&P 500.

M. Buffett souligne que si Berkshire Hathaway est souvent perçue comme un amalgame un peu étrange d’actifs financiers, la société possède des immobilisations («infrastructures») d’une valeur de quelque 158 G$US à son bilan du 31 décembre 2021, ce qui est plus que toute autre société américaine. Ces principaux actifs proviennent de son chemin de fer (Burlington Northern Santa Fe ou BNSF) ainsi que de sa société de production et de transmission d’énergie (Berkshire Hathaway Energy).

M. Buffett considère que Berkshire Hathaway a à sa disposition «quatre géants» qui représentent une part substantielle de la valeur de la société. Ces quatre géants sont: (1)ses activités d’assurance (un vaste groupe offrant une panoplie de types d’assurance) ; (2) Apple, un investissement réalisé par Berkshire Hathaway en 2016 dont les actions valaient quelque 161,2 G$US à la fin de 2021 ; (3) BNSF (chemin de fer), une entreprise que Buffett qualifie d’«artère numéro un» du commerce américain dont les bénéfices nets se sont élevés à près de 6,0 G$US en 2021 ; et (4) Berkshire Hathaway Energy, dont les bénéfices nets ont été de 3,5 G$US en 2021. Il est intéressant de voir que Buffett considère l’investissement de Berkshire dans Apple comme si la compagnie était l’une de ses entreprises et non pas une valeur mobilière qui pourrait être vendue à tout moment.

No Comments, Be The First!

Your email address will not be published.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.