Riche Idée

19 avril 2017
de @RicheIdee.com
3 commentaires

Stop à la routine

Vous vous ennuyez au bureau ? Vos journées de travail se ressemblent ? Il est temps pour vous de mettre fin à la routine !

Le fait d’aller au travail devient pesant et difficile pour vous ? C’est le premier signe de la routine.

Lorsque l’on s’aperçoit que l’on n’a rien à raconter de neuf à son conjoint ou ses amis sur son travail, on peut alors commencer à s’interroger.

Comment vaincre cette routine ?

Dans un premier temps, il faut identifier la ou les causes de la démotivation et évaluer le degré de satisfaction professionnelle suivant plusieurs critères.

  • Est-ce la nature du travail qui ne me convient plus ?
  • Est-ce l’environnement de travail ?

Pour être pleinement épanoui dans son job, il faut à la fois des échanges, de l’action personnelle, un environnement positif (immatériel et matériel, comme un bureau avec de l´espace, des fournitures informatique et bureautique en quantité suffisante…), travailler au bon rythme, de la lisibilité sur sa carrière, la possibilité d’exprimer ses souhaits, une rémunération correspondante, une identité professionnelle, du sens, etc ….

L’étape de la planification est essentielle. Il ne peut pas y avoir de projet sans planification. Elle permet de définir les mesures à prendre à court, moyen et long terme.

Un point important à souligner. À vouloir trop bien faire, vous risquez de ne pas atteindre vos objectifs et vous ne serez plus motivé. Prenez le temps de tout mettre en place.

La routine est en général mal perçue, mais pour vous c’est un élément qui vous aidera à développer votre projet professionnel.

18 avril 2017
de @RicheIdee.com
Un commentaire

Comment faire des économies sur l’assurance crédit immobilier

assurancevieVotre projet immobilier est sur le point d’être réalisé et vous souhaitez acheter un appartement ou une maison? Il est dorénavant très attractif d’investir dans son propre chez soi vu que les taux d’emprunt ont atteint un nouveau bas. Dès lors que vous ayez trouvé votre institut financier pour vous accorder votre prêt, il vous faut maintenant choisir une assurance crédit immobilier.
Voici des points essentiels sur cela qui vous permettrons de faire des économies :

Tirer profit de la loi Hamon
La loi Hamon a pour rôle de renforcer les droits aux consommateurs. Cette nouvelle loi, mise en place le 26 Juillet 2014, permettra aux emprunteurs de désormais de disposer du droit de changer leur assurance crédit immobilier les douze mois suivant la signature du contrat. En effet, quand cette loi n’existait pas encore, beaucoup d’établissements de crédits étaient en position de force et seule la condition de souscription à leur assurance groupe était passible d’un accord du crédit. Désormais, les emprunteurs peuvent d’abord souscrire à cette assurance et puis ils peuvent changer l’assurance une fois toutes les formalités de l’achat réglées, et cela grâce à la loi Hamon.

Les économies possibles avec les assurances crédits
La plus grande part de votre emprunt est représentée par le coût de votre assurance crédit. C’est aussi en fonction de votre âge que les taux varient, de même pour le montant emprunté et ainsi que le mode de remboursement choisi. En général, les taux peuvent aller de 0,2 à 0,9%. Lorsque vous changez d’assurance emprunteur, vous aurez donc la possibilité de faire de véritables économies. Ce changement d’assurance crédit est faisable à n’importe quel moment durant les douze premiers mois après la signature du contrat à condition que le nouveau contrat soit porteur de garanties supérieures ou égales à celles du contrat actuel. Aussi, faire appel à un courtier d’assurance qui vous orientera à prendre le bon choix pour votre assurance crédit immobilier. Pour vous aider, voici les horaires d’ouverture et de fermeture des assurances et des banques de votre région.
Par ailleurs, votre banque a l’obligation de vous informer,dans un délai de 10 jours ouvrables, si elle l’accepte ou pas, et ceci avec les raisons du refus.

14 avril 2017
de @RicheIdee.com
6 commentaires

Calculer son budget pour un achat immobilier

Une des premières questions qui vous sera posée dans un bureau de vente est : quel est votre budget ? Mais au juste comment calcule-ton son budget ?

Capacité d’endettement :

C’est le montant de votre mensualité maximum. Toutes les banques appliquent des règles de base différentes en matière de calcul de l’endettement c’est pourquoi notre calcul reste général. D’un côté les revenus :

  • Salaires et traitements (ne pas compter les paniers repas et les indemnités de trajets)
  • Revenu foncier
  • Rente d’invalidité
  • Tout autre revenu stable dans le temps

Et les charges à déduire de vos revenus :

  • Mensualités des emprunts en cours
  • Pensions alimentaires

Nous obtenons donc un revenu net auquel nous appliquerons la fameuse règle des 33 %. Ce que j’obtiens c’est ma capacité d’endettement mensuel (la mensualité maximum que je peux payer), je garde ce chiffre dans un coin pour y revenir.

La capacité d’emprunt :

C’est la somme globale que je vais pouvoir emprunter, à partir de ma capacité d’endettement. En payant tous les mois X € pendant 20 ans par exemple, je pourrais obtenir de la banque une somme XXX XXX €. C’est cette somme que nous allons déterminer.

Durée
Taux
Mensualité pour
10 000 €
10
ans
3,40%
-98,418
3,50%
-98,886
3,60%
-99,355
3,70%
-99,825
15
ans
3,50%
-71,488
3,60%
-71,980
3,70%
-72,474
3,80%
-72,971
20
ans
3,90%
-60,072
4,00%
-60,598
4,10%
-61,126
4,20%
-61,657
25
ans
4,00%
-52,784
4,10%
-53,337
4,20%
-53,894
4,30%
-54,454
30
ans
4,40%
-50,076
4,50%
-50,669
4,60%
-51,264
4,70%
-51,864

Pour l’utiliser c’est très simple. Je veux savoir quelle va être la mensualité d’un emprunt de 280 000€ sur 30 ans au taux de 4.50%:

  • Il faut diviser 280 000 par 10 000 ce qui donne 28.
  • Je prends la mensualité correspondante (ligne 18 en partant du haut) et je la multiplie par 28. Si cette mensualité est inférieure à votre capacité d’endettement alors ça passe sinon il faut baisser.

Une autre technique, un peu plus compliquée consiste à faire la même chose à l’envers : je veux savoir quel va être le montant emprunté pour une mensualité de 900€ (ma capacité d’endettement) sur 30 ans au taux de 4.50% :

  • Il faut diviser 900 par 50.669 ce qui donne 17.75
  • Je multiplie 17.75 par 10 000. Ce qui me donne 177 500 soit ma capacité d’emprunt.

Pour finir il vous faudra ajouter votre apport personnel et vous disposerez ainsi de votre budget pour votre futur achat.

12 avril 2017
de @RicheIdee.com
9 commentaires

Comment remplir la déclaration d’impôt quand on possède des parts de SCPI ?

SCPILes revenus issus d’un investissement en SCPI seront taxés au titre des revenus fonciers. Tous les ans, les sociétés de gestion indiquent aux investisseurs les montants à déclarer en leur adressant une notice explicative pour leur déclaration fiscale. Tout est donc plus simple pour les porteurs de parts !

Le régime d’imposition : micro foncier ou régime réel ?

Ces revenus seront taxés en tant que revenus fonciers. Il existe deux régimes principaux d’impositions : le régime micro foncier et le régime réel.
Le régime micro-foncier n’est pas accessible si les revenus fonciers ne proviennent que des parts de SCPI. Si on détient un autre bien, on peut en profiter mais cela n’est intéressant que si on achète la SCPI en cash et que la SCPI a un niveau de charges faibles.

En effet, le régime micro-foncier permet de simplifier la déclaration de revenus : on prend les loyers annuels apportés par la SCPI et on y soustrait un abattement de 30% censé représenter les charges. La somme ainsi calculée est ensuite ajoutée au montant de votre base imposable à l’impôt sur le revenu que vous déclarerez de manière classique sur le formulaire 2042.
Pourquoi cela est-il peu avantageux si l’on investit à crédit ? Dans ce cas, les charges déductibles comme les intérêts seront souvent supérieurs à ce montant de 30% que le régime micro foncier vous permet de déduire.
Il est alors plus avantageux de déclarer ses revenus fonciers avec le régime réel car vous pourrez déduire le montant réel de vos charges et donc payer moins d’impôt. Le régime micro-foncier est donc peu utilisé par les investisseurs en SCPI qui lui préfère le régime réel.

Comment déclarer chacun de ces deux régimes ?

La déclaration des revenus fonciers de ceux qui ont choisi le régime micro-foncier se fait simplement : il suffit d’ajouter la somme trouvée au montant de votre base imposable à l’impôt sur le revenu sur le formulaire 2042 habituel.

Pour le régime réel, il convient de remplir la déclaration n° 2044 que l’on peut télécharger sur le site des impôts.
Dans le cas le plus simple d’un investissement en SCPI de rendement, il faut remplir les cases 111, 112, 113 qui correspondent aux revenus bruts (les loyers perçus), frais et charges (communiqué par la SCPI), intérêts d’emprunt afin de parvenir au montant de la case 114 qui correspond au bénéfice (ou déficit).
Le montant de cette case 114 devra ensuite être transposé à la case 420 de cette même déclaration 2044 puis à la case 4BA de votre déclaration d’impôt sur le revenu n° 2042 en cas de bénéfice.
S’il y a un déficit (les charges et les intérêts d’emprunt sont supérieurs aux revenus bruts), alors ce déficit doit être reporté à la case 430. Le formulaire explique ensuite comment reporter ce déficit sur vos revenus fonciers.

10 avril 2017
de @RicheIdee.com
10 commentaires

Intérêts simples et Intérêts composés

Il existe une grande différence entre un intérêt simple qui évolue de manière linéaire et un intérêt composé, qui évolue de manière exponentielle.
Une différence de taux d’intérêt, petite même, peut avoir un impact important sur le capital final.

Définition
L’intérêt est simplement le prix de mettre à disposition un montant d’argent (un capital) pendant une certaine période. C’est donc la rémunération de la location d’argent qui doit se déterminer en fonction d’un pourcentage (taux d’intérêt) appliqué sur le montant prêté ou emprunté et de la durée de mise à disposition de cet emprunt/prêt. Plus la durée d’un placement est longue plus on a tendance à exiger plus d’intérêt en retour ; et plus le montant prêté est grand plus le montant d’intérêt sera important.

Intérêts simples
Le taux d’intérêt (i) est appliqué à un capital initial (K) qui est fixe au fil des années.

Lorsque vous prêtez 1000 € (K) à l’Etat à 5% (=0,05), (i) sur 5 ans,

Formules
Année 0, le capital initial (K) est de = 1000 € K
Chaque année vous recevez un intérêt (i) = 1000 € x 0,05 K x i
Pendant 5 ans vous recevrez comme intérêts = 1000 € x 0,05 x 5 ans K x i x 5
Au bout des 5 années, votre K initial augmenté des intérêts i deviendra = 1000 € + 1000 € x 0,05 x 5 ans (K) +(K x i x 5)
On met K en facteur = K(1+i) x 5

Intérêts composés

Le taux d’intérêt (i) est appliqué à un capital qui augmente tous les ans après perception des intérêts p. Lorsque vous mettez 1000 € (K) sur une Assurance Vie à 5% (0,05), (i) sur 5 ans,

Formules
Année 0, le capital initial (K0) est de = 1000 €
La 1re année vous recevez un intérêt i = 1000 € x 0,05 K x i
La 1re année, après paiement des intérêts, votre K1, augmenté de i devient = 1000 € + 1000 € x 0,05 K + K x i
On met K en facteur = K(1+i)
La 2e année, l’intérêt est appliqué au K1 de l’année 1 augmenté des intérêts i (et non K0) = (1000 € + 1000 € x 0,05) x 0,05 K(1+i) x i
La 2re année, après paiement des intérêts, votre K2, augmenté de i devient = (1000 € + 1000 € x 0,05) + (1000 € + 1000 € x 0,05) x 0,05 K(1+i)+K(1+i) x i
Explication : le capital de l’année 2 est égal au capital augmenté de l’année 1 auquel on rajoute l’intérêt sur le capital augmenté de l’année 1.
On met K(1+i) en facteur = K(1+i)(1+i)
= K(1+i)²
Au bout de n années, on obtient la formule = K(1+i)n

9 avril 2017
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Comment choisir votre courtier en Forex ?

L’une des étapes les plus importante lorsque vous décidez d’investir votre argent sur le marché des devises est de choisir votre compte courtier Forex pour pouvoir utiliser une plateforme de trading performante, facile à utiliser et innovante, comme la plateforme d’UFX.

D’après le régulateur boursier français – l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), les français auraient perdu plus de 5 milliards d’euros depuis 2010 en bourse notamment à cause d’escroqueries. Il est donc important de bien vérifier que votre courtier est réglementé par des régulateurs boursiers pour investir en toute sécurité et éviter les arnaques.

Il est également important de tester la plateforme de trading avant d’investir de l’argent en réel. Ainsi, vous aurez une bonne idée de l’environnement de trading que vous allez utiliser. Il faut :

  • s’entraîner à passer des ordres et à les clôturer,
  • s’habituer à modifier vos positions ouvertes,
  • apprendre à bien gérer vos risques (risk management) et votre argent (money management) en utilisant notamment des stop-loss, take-profit, trailing stop, ordre OCO etc.
  • utiliser les graphiques simples, avancés et les outils de trading disponibles

N’oubliez pas que la plus grande différence entre un compte de trading réel et un compte de trading démo : c’est vous. La psychologie de trader est l’un des principaux challenges auquel il faut faire face en tant que trader. Il faut que vous soyez patient et discipliné pour gagner de l’argent de manière constante sur les marchés.

Il est également important de savoir si le service client est disponible et professionnel. Il faut que vous puissiez contacter votre service client facilement, d’autant plus que le marché du Forex est ouvert 24h/24, de dimanche soir au vendredi soir.

Vous devez également pouvoir parler avec un conseiller qui puisse répondre à vos questions concernant le trading, les marchés et surtout les produits et services que votre courtier vous propose : conditions de trading générales, options de signaux de trading ou de séminaires ou de webinaires éducatifs, etc.

2 avril 2017
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Portefeuille Actions Mars 2017

Mars 2017
Performance du mois : -0.86%
Performance du mois du CAC40 NR (Dividendes Nets Réinvestis) : 5.27%
Performance du mois de Carmignac Investissement : 0.81%

Année 2017
Performance depuis le 01/01/2017 : 0.82%

Création du portefeuille (Février 2011)
Performance du portefeuille depuis sa création : 85.74%
Performance du CAC40 NR (Dividendes Nets Réinvestis) depuis la création du portefeuille : 47.73%
Performance de Carmignac Investissement depuis la création du portefeuille : 39.09%

Stratégie du mois
La stratégie du mois a été de migrer une partie de mon CT de Binck vers Degiro pour bénéficier de meilleurs tarifs de courtage sur le marche US.
J’ai pris ma plus value sur INGENICO (20%) et RALLYE (5% sans les divendes). J’ai converti mes parts de Novapierre 1 (SCPI) en foncières côtées (Mercialys, Foncières des Régions, VastNed Retail NV). Et ajout d’une nouvelle valeur General Mills.

Dividendes du Mois

  • ROYAL DUTCH SHELL
  • L Brands

Evolution de la valeur de la part / Performance mensuelle / Performance du portefeuille depuis sa création

Composition Portefeuille