Riche Idée

26 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Perco : un moyen d’épargner pour sa retraite

Le plan d’épargne pour la retraite collective ou Perco, permet aux salariés de constituer un complément de retraite mensuel au sein de leur entreprise. Il est cependant réservé aux sociétés de plus de 100 personnes.

Outre la taille de l’entreprise, une autre condition est requise. En effet, le Perco ne peut être mis en place, à l’initiative de l’entreprise ou par accord collectif, que si un plan d’une durée plus courte – plan d’épargne entreprise (PEE) ou un plan d’épargne interentreprises (PEI) – existe déjà au sein de la société. Les salariés ne sont en outre pas les seuls à pouvoir adhérer. Les dirigeants et chefs d’entreprise peuvent aussi souscrire un Perco. Une condition d’ancienneté de trois ans maximum est parfois exigée.

Il est possible d’y déposer tout ou partie de sa participation ou de son intéressement et d’y effectuer des versements volontaires. Ceux-ci ne doivent pas dépasser un quart du salaire brut annuel. Ce plafond ne s’applique cependant pas pour un transfert de somme d’un PEE (plan d’épargne entreprise) ou d’un PEI (plan d’épargne interentreprises).

L’employeur peut lui aussi abonder les dépôts du salariés, c’est-à-dire verser un complément qui ne doit pas dépasser trois fois la contribution du salarié et est limité. Cet abondement de l’employeur n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu. En revanche, les cotisations des salariés ne sont pas exonérées d’impôt. Elles sont assujetties à la CSG et la CRDS, après un abattement de 3%.

L’épargne ainsi constituée sera accessible au moment de la retraite sous forme de rente ou sous forme de capital si l’accord collectif le prévoit. Elle est donc bloquée jusqu’à la retraite, sauf dans les cas suivants : invalidité du bénéficiaire, de ses enfants ou de son conjoint, décès du salarié ou de son conjoint, achat de sa résidence principale, surendettement ou expiration des droits à l’assurance chômage.

21 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Réduire son budget « animaux »

Chat-Européen
Si vous avez un animal de compagnie ou si vous projetez d’en avoir un, vous savez déjà qu’une partie de votre budget (parfois importante) lui est consacré, que ce soit pour sa nourriture, ses soins vétérinaires, son entretien, ses jouets, etc. Je vous propose ici quelques astuces qui peuvent vous permettre de réduire le budget accordé à votre animal.

L’acquisition
Avant même de faire l’acquisition d’un animal, soyez conscient de ce qu’il va vous coûter au quotidien. Renseignez-vous auprès de personnes qui ont déjà le même genre d’animal, demandez-leur quel montant ils consacrent à sa nourriture, à son entretien en général, à ses soins en particulier.

Le coût de l’acquisition (pour ne pas dire le prix d’achat) varie de 0€ à plusieurs milliers d’Euros. Si vous n’êtes pas à la recherche d’une race ou de caractéristiques spécifiques, jetez un œil du côté des petites annonces : vous y trouverez sûrement quelqu’un qui donne des petits, et c’est gratuit ! De même, demandez à votre entourage. Vous pouvez également rendre visite à un refuge où les animaux abandonnées attendent de se faire adopter. Dans ce cas, il faudra obligatoirement payer des frais de vétérinaire (vaccination, tatouage et stérilisation dans le cas des femelles), il faut compter 150€ environ. Enfin, si vous passez par une animalerie ou un éleveur, sachez qu’il n’y a pas de limite de prix !

La prévention
Eviter les maladies et les accidents limite le nombre de visites chez le vétérinaire et participe à diminuer les coûts.

Comme nous, les animaux ont besoin d’être vaccinés à intervalles réguliers. Respectez les dates recommandées pour éviter tout problème. Il en va de même s’il doit prendre un traitement.

Gardez votre animal au top de sa forme, évitez le surpoids et faites lui faire tout l’exercice dont il a besoin.

Réduisez les dangers offerts par votre logement et évitez les accidents domestiques : rangez les produits chimiques et médicaments hors de portée, ne laissez rien traîner de tranchant, etc. Comme si vous aviez un enfant en quelque sorte !

Enfin, soyez attentif et observez votre animal. Une respiration bruyante, une odeur suspecte peuvent être le signe d’une infection : consultez votre vétérinaire au plus tôt afin d’éviter les complications.

L’entretien
Certains animaux ont besoin d’un entretien spécifique : brossage de la fourrure, lavage complet, brossage des dents, etc. Cet entretien à un coût qui peut allez de presque 0€ à des centaines d’Euros par an.

Si possible, allez toujours chez le même vétérinaire. Au fil du temps, il vous connaîtra (votre animal et vous) de mieux en mieux et pourra vous offrir des conseils personnalisés. Il est également essentiel d’avoir confiance en lui, de la même manière que vous faites confiance à votre médecin. N’hésitez pas à lui poser toutes sortes de questions, il est là pour ça !

Enfin, n’hésitez jamais à demander conseil à votre vétérinaire par téléphone et à chercher des informations sur Internet (elles sont gratuites !).

19 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Combien de temps devez-vous garder vos papiers ?

papier_a_conserverLes documents ou papiers que vous recevez au quotidien sont à garder précieusement. Il est même vivement recommandé d’en faire des copies et de les stocker dans des endroits différents comme des services de coffre fort numérique. Ils pourront vous être utiles pour faire valoir vos droits à la retraite par exemple. Les tableaux suivants vont vous permettre de faire le point sur le temps minimum nécessaire de conservation de vos documents en fonction de leur nature.

Conservation des papiers personnels (famille)

Type de document Conservation
Arrérages de rentes et de pensions alimentaires 5 ans
Contrat de mariage toute la vie
Divorce (jugement de divorce) toute la vie
Donation (actes) toute la vie
Dossiers scolaires pendant la durée des études
Livret de famille toute la vie

Conservation des papiers de banque et impôts

Type de document Conservation
Avertissements du percepteur 5 ans
Copies des renseignements donnés à l’administration des finances 4 ans
Livret d’épargne toute la vie
Preuves de paiement des impôts 4 ans pour l’impôt sur le revenu et 7 ans pour l’ISF
Redevance télévision 3 ans
Relevés de comptes bancaires 5 ans
Relevés de Compte Courant Postal (CCP) 5 ans
Souches de chèques 5 à 10 ans
Talons de mandats et virements 5 ans

Conservation des papiers de logement

Type de document Conservation
Baux de location 5 ans après le départ du logement
Certificat de ramonage 1 an
Construction (tout document la concernant : factures, procès-verbal de réception…) 10 ans au moins
Devis jusqu’à l’établissement de la facture
Engagements de location pendant toute la durée de la location
Etat des lieux jusqu’au remboursement du dépôt de garantie
Factures de travaux ou réparations 10 ans si elles ont été faites par un commerçant, 30 ans par un artisan
Quittances de fermage 5 ans
Quittances de loyer 5 ans
Règlement de copropriété aussi longtemps qu’on reste propriétaire

Conservation des papiers de la caf (santé, sécurité sociale)

Type de document Conservation
Cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales 5 ans
Décompte de Sécurité sociale 2 ans
Dossiers médicaux toute la vie

Conservation des papiers du travail et de la retraite

Type de document Conservation
Accident de travail (et tout document le concernant) toute la vie
Bulletins de salaire jusqu’à liquidation de la retraite
Bulletins de paie de vos employés, le cas échéant 5 ans
Certificat de travail jusqu’à la retraite
Contrat de travail toute la vie
Notes d’hôtel et de restaurant 6 mois
Retraite (tous les papiers la concernant) toute la vie
Diplômes toute la vie

Conservation des papiers de la vie quotidienne

Type de document Conservation
Factures d’eau 4 ans pour un prestataire public et 2 ans pour un prestataire privé
Factures de téléphone 1 an
Factures électricité 2 ans
Bons de garantie pendant leur durée
Factures des objets de valeur aussi longtemps que les objets
Factures de transporteurs 1 an

Conservation des autres documents

Type de document Conservation
Livret militaire toute la vie
Pensions civiles et militaires (et tous les papiers les concernant) toute la vie
Polices d’assurances 10 ans à compter de la fin du contrat, au-delà si un sinistre est en cours de règlement
Crédit / Prêt à la consommation 2 ans, à compter du règlement de la dernière échéance
Quittances de primes d’assurances 2 ans
Testament toute la vie

 

16 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Avez regarder la performance de vos fonds ?

44 % des investisseurs fortunés français – dotés d’au moins 100 000 euros d’actifs investis, hors résidence principale – disent regarder la performance de leurs fonds moins d’une fois par mois, voire pas du tout !

Les résultats du baromètre Schroders European Wealth Index, qui étudie les pratiques des investisseurs d’une dizaine de pays, sont formels : les Français se montrent les moins regardants sur les performances de leurs fonds par rapport aux autres nationalités.

Ils ne sont que 9 % à les vérifier sur un rythme quotidien, 23 % de façon hebdomadaire et 16 % tous les mois.

Pire : un répondant sur cinq avoue ne jamais les regarder

Pourquoi ?
En partie parce que les Français font trop confiance à leur conseiller, selon Schroders.
43 % des personnes interrogées ont en effet répondu qu’elles recherchaient l’avis d’un professionnel avant d’investir dans un nouveau produit. Un chiffre surprenant et bien supérieur à la moyenne européenne, de 34 %.
Les investisseurs fortunés français seraient particulièrement attentifs à la sélection de leurs produits financiers. Mais, une fois en portefeuille, ils les oublient !

14 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Des idées déco sans se ruiner

Un des engouements des français c’est la déco. C’est simple, on rêve toutes d’un salon style design pour cocooner ou même d’une cuisine spacieuse au look tendance ! Sans vous ruiner, voilà 3 idées déco pour faire de notre petit nid, une vraie maison design de caractère !

Objets de décoration : donner du style à son intérieur
On note que deux ou trois petits objets déco design seulement peuvent faire la différence. Par exemple, on ose :

  • La lampe graphique ou la suspension origami,
  • Le vase épuré,
  • Le tapis (pour mieux délimiter l’espace),
  • Les chaises en aluminium, pour une touche industrielle.

En bois (chêne), acier (brossé) ou verre, les objets déco trouvent leur place partout : dans l’entrée, le séjour ou le salon.

Créer soi-même un meuble design pas cher
Pour une déco abordable, on se met au bricolage pour créer son meuble design pas cher. On n’hésite pas :

  • à poncer son vieux meuble (table, enfilade, commode) pour un effet bois brut très tendance,
  • ou à le repeindre dans une couleur mate, elle aussi très design scandinave.

Et si on supprimait un meuble ou deux ? Sans les remplacer, voilà comment agrandir considérablement la pièce et donner une sensation d’espace.

Repeindre sa maison ou choisir un papier peint design
Si on a l’intention de rafraîchir la pièce, on change la couleur des murs !
Peinture :

  • Pas besoin de repeindre son salon entièrement : un pan de mur suffit !
  • On choisit une peinture grise pour rester dans la sobriété du design scandinave.
  • On peut aussi opter pour le bleu afin de donner une nouvelle dimension pour une salle de bain design

salledebain design

Papier peint :

  • Le papier peint design revient à la mode, qui l’eut cru ?
  • Pour donner de la chaleur à une pièce habillée de meubles design, on le choisit avec des motifs graphiques inspirés des années 50.

De nouvelles couleurs, de nouvelles matières, un peu plus d’espace et quelques objets déco et voilà notre maison transformée ! Et vous, quelles sont vos astuces déco ?

13 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Peut-on éviter un piratage de son smartphone ?

Le smartphone est devenu l’accessoire indispensable dans notre vie et voir son smartphone piraté est désormais un risque quotidien. Un smartphone permet aujourd’hui de gérer son agenda, de rechercher des informations en passant par le web, ou encore d’utiliser des outils pratiques via les applications. Les chemins disponibles pour qu’un virus ou un pirate s’introduise dans un smartphone sont très nombreux. Et le piratage de smartphone revêt de nombreux aspects. Certains d’entre eux peuvent nous paraître négligeables, pourtant, tous sont un danger potentiel.

Le piratage, c’est l’accès non autorisé au smartphone. Cet accès peut-être réalisé à distance par un hacker, ou à proximité par un proche. Quelqu’un qui regarde votre smartphone sans votre autorisation, c’est déjà une forme de piratage. Et un risque. Cela peut paraître anodin, mais une personne qui regarde vos messages sans votre autorisation s’initie dans votre vie privée. Elle peut acheter un logiciel espion pour téléphone portable et ladite personne accède, sans votre accord, à des informations vous concernant.

Bien évidemment, s’il s’agit d’une personne de confiance, il n’y pas de quoi s’inquiéter la plupart du temps. Mais dans le cas où, durant une soirée, une nouvelle rencontre vous emprunte votre téléphone, qui dit qu’elle ne cherche pas des informations ? Le but n’est pas nécessairement de l’espionnage, mais il peut s’agir de trouver comment vous séduire, vous manipuler ou juste trouver un sujet de conversation. Encore une fois, il n’y a pas toujours de mauvaises intentions, mais prudence est mère de raison.

Sécuriser l’accès de proximité au smartphone
Les premières mesures importantes concernent la sécurisation de l’accès à votre smartphone. Il est nécessaire d’utiliser un code de sécurité pour limiter les accès. Ce code peut aujourd’hui être complété par une empreinte digitale, une reconnaissance faciale ou un scanner d’iris. Actuellement, la reconnaissance faciale n’est pas recommandée car peu efficace. Il a été démontré qu’une simple photo suffisait à berner la reconnaissance. Or, une simple photo peut-être très facile à obtenir. Cette première sécurité permet déjà de limiter les accès que l’on peut qualifier de proximité. Il est donc important de ne pas divulguer son code de sécurité.

De même, il est également important de choisir un code fiable, avec autant de chiffres que possible. Dans l’absolu, il est même recommandé de changer ce code régulièrement. La chose est la même dans le cas des applications mobiles. S’il est possible de sécuriser leur accès via un code, il est recommandé de le faire. Ainsi, il vaut mieux ne jamais demander à un appareil, smartphone, tablette ou ordinateur, de mémoriser les identifiants. Cela réduit la sécurité à zéro en cas d’accès sur l’appareil personnel.

Enfin, le smartphone est un outil personnel. Il faut donc toujours savoir où il se trouve, et l’avoir à porté de main ou dans son champ de vision. S’assurer que personne ne le prenne, sans autorisation, est l’une des choses les plus importantes à respecter.

Il faut également se montrer méfiant envers les accès Wi-Fi libres et gratuits. Ils sont courants dans les établissements de type bar, café et fast-food. Cependant, une personne connectée sur le même réseau peut avoir accès à toutes les données disponibles de ce dit réseau. Les accès gratuits ne présentent généralement aucune sécurité réelle. Mieux vaut donc favoriser les connexions sécurisées par des codes d’accès. Avec un smartphone, mieux vaut également favoriser les données mobiles plus que les réseaux Wi-Fi gratuit. Cela implique cependant d’avoir un forfait qui permet une certaine consommation de ces données mobiles en 4G.

Enfin, vérifiez les applications présentes sur le smartphone. Le but ici est de repérer celles que vous n’auriez pas installées. Si des applications non désirées apparaissent, il faut alors les supprimer sans hésitation. Dans le doute, une rapide recherche internet peut renseigner sur la nature de l’application et dire si sa présence est normale ou non.

12 mars 2018
de @RicheIdee.com
0 Commentaires

Budget Voiture : Comme optimiser ses dépenses ?

La voiture est un budget important surtout quand on ne peut se passer d’un véhicule.Le budget est souvent important et se divise en trois parties :

  • Le coût d’acquisition
  • Le coût d’entretien
  • Le coût d’assurance.

Le coût d’acquisition
Quelle que soit la catégorie de voiture que vous envisagez d’acquérir en fonction de vos besoins (mini, citadine, familiale, monospace…), l’offre est pléthorique. Dans chaque catégorie, les constructeurs proposent au moins un modèle, systématiquement décliné en une multitude de versions différant par la motorisation et le niveau d’équipement.
Bien sûr, très schématiquement, plus une voiture est grosse, plus elle coûte cher, non seulement à l’achat mais aussi à l’usage. Néanmoins, entre deux modèles concurrents, voire entre deux versions d’un même modèle, le coût d’usage peut varier dans des proportions très importantes.
Un prix d’achat modéré constitue, bien sûr, le premier critère d’un budget raisonnable. Dans chaque famille de modèles, entre les marques qui adoptent une politique de prix agressive, et celles à forte image, aux produits plus haut de gamme, on constate d’énormes différences.
Mais je suis d’avis que l’achat d’une voiture neuve est une aberration car dès que la voiture franchit le portail de la concession elle perd 25% de sa valeur. Depuis 10 ans, j’achète que des voitures d’occasions auprès de concessionnaire pour plus de garantie que les ventes sur leboncoin.
Cependant il existe une autre catégorie pour obtenir les remises maximales les mandataires ou les courtiers. En général, les modèles dont le bonus écologique est élevé étant les plus prisés des acheteurs, les vendeurs ne consentent que de faibles remises sur leurs prix catalogue. Pour un même modèle, certaines versions sans bonus ou sanctionnées d’un malus peuvent être cédées à des conditions tout à fait avantageuses via un intermédiaire d’achat automobile.
Mais de fortes remises sont souvent aussi accordées sur les modèles arrivés en fin de carrière ou dont une nouvelle version est imminente, sur les versions peu prisées, ou sur les marques marginales du marché.

Le coût d’entretien
Souvent mis en avant par les vendeurs, l’espacement des révisions ne doit pas être déterminant dans le choix d’une voiture. D’autant que si vous roulez peu, vous devrez malgré tout respecter, suivant les marques, un délai d’un ou 2 ans entre deux vidanges. Et, paradoxalement, un plus grand espacement des révisions peut accélérer le remplacement de certaines pièces : si les plaquettes de frein sont usées à 60 % lors d’une révision des 30 000 km, le garagiste les remplacera sans attendre la révision des 60 000 km, alors qu’il aurait différé ce changement s’il y avait une révision à 45 000 km. Par ailleurs, le coût de la main-d’œuvre est à prendre en compte dans votre choix. Il est plus cher dans certains réseaux constructeurs que dans ceux des marques françaises.

Le coût d’assurance
La prime d’assurance est, en gros, proportionnelle au prix du véhicule. Mais d’autres facteurs entrent aussi en jeu : le coût de réparation des voitures, et le risque potentiel qu’elles ont d’être volées. Cela explique que certaines automobiles coûtent plus cher à assurer que d’autres. Cependant, chaque assureur ayant sa propre grille tarifaire, pour comparer réellement les tarifs d’assurance de 3 ou 4 modèles différents, il vous faudra demander un devis pour chacun à votre assureur et à un concurrent, dont la grille peut être différente.